lundi, 28 mai 2018 16:28

Coopération : Un nouvel accord de partenariat ACP-UE après 2020 à Lomé

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Renforcer le cadre juridique de la coopération à travers un Accord-cadre de coopération Renforcer le cadre juridique de la coopération à travers un Accord-cadre de coopération

Lomé, la capitale togolaise accueille ce lundi, la 107ème session du Conseil des ministres des pays Afrique-Caraïbe-Pacifique (ACP) dont le thème est : « Accompagner la transformation économique et sociale des États ACP aux niveaux régional, continental et mondial », devait permettre de débattre de l’avenir du Groupe ACP et de ses relations avec l’Union européenne.

Un accent particulier sera mis sur son repositionnement comme acteur mondial.

Sont présents, le président de la commission de l’Union Africaine, Moussa Fakir Mahamat, Patrick Gomes, le Secrétaire général des ACP et Kamina Johnson Smith, la cheffe de la diplomatie jamaïcaine et présidente du conseil des ACP.

Déjà, le dimanche s’est déroulée une session extraordinaire consacrée aux négociations sur l’après-Cotonou.

Les ministres se sont penchés sur les questions liées aux produits de base et au commerce, le développement économique durable, le financement du développement, la révision de l’Accord de Georgetown et la promotion de l’agenda du changement climatique.

Cette rencontre sera suivie de la 43e session du comité ministériel ACP/UE sur le financement du développement du 31 mai au 1er juin 2018 à Lomé. Les 79 pays d’Afrique subsaharienne, des Caraïbes et du Pacifique s’exprimeront d’une seule voix lors de l’adoption d’un mandat pour les négociations avec l’UE en vue d’un accord post-Cotonou. Il s’agira pour les participants de négocier un nouvel accord de partenariat ACP-UE après 2020.

Par ailleurs, Robert Dussey, le ministre des affaires étrangères, et de l’intégration africaine a échangé  avec Mme Johnson Smith kamina la cheffe de la diplomatie jamaïcaine et présidente du conseil des ACP. Les discussions ont porté  sur la possibilité de trouver une position commune  (Afrique et Caraïbes) dans le cadre des sessions encours pour les prochaines discussions post Cotonou. Sur le plan bilatéral, ils ont décidé de renforcer le cadre juridique de la coopération à travers la signature prochaine d'un accord-cadre de coopération.

Lu 198 fois Dernière modification le lundi, 28 mai 2018 16:33

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.