mercredi, 23 mai 2018 21:54

Banque mondiale : Financement du projet Électrification hors réseau de plus de 100 milliards de Fcfa en Afrique de l’ouest et du Sahel

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
les zones les plus isolées, doivent ’avoir accès aux sources d’énergies propres les zones les plus isolées, doivent ’avoir accès aux sources d’énergies propres

Dix-neuf pays d’Afrique de l’ouest et du Sahel bénéficient du Projet régional d’électrification hors réseau ou Rogep.

Il s’agit de la Mauritanie, le Tchad, la République Centrafricaine, le Cameroun, le Bénin, le Burkina Faso, le Cap-Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Liberia, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra Leone et le Togo.

Le Rogep est un projet régional financé à hauteur de 200 millions de dollars Us, par la Banque mondiale, soit environ 110 milliards de Fcfa et mis en œuvre par Ecreee. Il s’exécute dans les quinze pays membres de la Cedeao en plus de la Mauritanie, le Tchad, la République centrafricaine et le Cameroun. Il consistera en un déploiement d'une vaste gamme de systèmes solaires photovoltaïques autonomes pour les ménages, les services publics et les utilisations productives.

Le Rogep a pour finalité d’aider les pays concernés à atteindre leur objectif d’électrification rurale autonome hors réseau de sorte à permettre aux populations vivant, même dans les zones les plus isolées, d’avoir accès à ces sources d’énergies propres.

De fait, le projet régional entend créer tout un écosystème qui favorisera d’une part sa mise en place effective, mais aussi sa pérennisation, dans l’optique de l’accès  universel à l’électricité visé par les différents pays bénéficiaires. Dans cette logique, le Rogep entend améliorer les conditions d'investissement et attirer des entreprises locales et internationales dans un marché régional harmonisé.

La composante 1 dotée de 60 millions de dollars américains, soit environ 33 milliards de Fcfa, est destinée à soutenir l’accélération du marché.

Quant à la composante 2, elle est dédiée à une ligne de crédit d’un montant de 140 millions de dollars Us, soit environ 77 milliards de Fcfa. Ce volet vise à la fois à soutenir et développer l’offre et la demande du marché des systèmes solaires hors réseau. Elle est destinée, entre autres, aux importateurs et distributeurs de matériel solaire, les utilisateurs finaux d’équipements solaires et les ménages.

La mise en place de Rogep est séquencée en deux phases sur une durée de 5 ans (avril 2017-août 2022): une phase préparatoire (un an) et une phase  de mise en œuvre (quatre ans).


Lu 181 fois Dernière modification le mercredi, 23 mai 2018 22:06

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.