mardi, 15 mai 2018 17:34

Politique : Un front républicain naît dans l’opposition

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Annoncé, il y a quelques jours par le président par intérim du Front National, un nouveau front républicain se crée dans l’opposition.


Parallèlement à la Coalition des 14 qui vont de front depuis août 2017 et les Centristes, six partis de l’opposition viennent de s’unir au sein de Groupe des Républicains et Ecologistes du Togo (GRET).

« Le GRET entend inscrire ses actions dans le cadre de la démocratisation inclusive de notre pays et de ses institutions. Il s’agit de revoir ces textes dans le sens des réalités de notre pays et des aspirations exprimées par le peuple à travers les urnes », a déclaré Didier Amela, membre du GRET.

Le GRET entend apporter des solutions durables à la crise togolaise en proposant la voie des élections. «La seule constante dans une République, ce sont les élections. Si nous n’avons pas des élections, nous vivons dans un autre système. Quel que soit ce qui va arriver, il faut des élections. Maintenant, s’il faut retoucher les textes, je pense c’est légitime aussi », a indiqué Didier Amela qui, tout en invitant la Coaliton des 14 à travailler avec le nouveau regroupement, martèle « Le dialogue en cours est mort avant d’être né en raison de la radicalisation des positions. Ce dialogue est fini,  il faut aller aux négociations ».

Notons que le GRET se compose du Mouvement des Républicains Centristes (MRC) de Frederick Abass Kaboua, du Front National (FN) de Didier Amela, du Parti pour le Renouveau et le Progrès Social (PRPS) de Michel Mawu-Agbessi, du Parti Togolais pour la Jeunesse (PTJ) d’Amegan d’ Almeida, du Parti d’Union pour le Développement Economique et Social (PUDES) d’Essoboziwè Binizi et du Parti Ecologiste Panafricain (PPEP) de Koffi Paley.

Ghislain

Lu 399 fois Dernière modification le lundi, 04 juin 2018 17:42

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.