mercredi, 09 mai 2018 18:03

Stratégie intégrée des Nations Unies pour le Sahel : Engager le dialogue avec des partenaires potentiels

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Le Sahel est devenu un enjeu géostratégique pour les pays affectés par des menaces sécuritaires Le Sahel est devenu un enjeu géostratégique pour les pays affectés par des menaces sécuritaires

Dans le cadre de la tenue de la Conférence des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique 2018, le Bureau sous régional pour l’Afrique de l’Ouest de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), en collaboration avec les agences du Système des Nations Unies organise le 13 mai prochain, à Addis-Abeba, un événement parallèle de haut niveau sur la stratégie intégrée des Nations Unies pour le Sahel et le Plan de soutien des Nations Unies au Sahel (2018-2022) : Intervention conjointe des Nations Unies pour renforcer la sécurité, la gouvernance et la résilience dans le Sahel (Burkina Faso, Cameroun, La Gambie, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Nigéria, Sénégal et Tchad).

Cette réunion se tiendra dans un contexte où le Sahel est devenu un enjeu géostratégique pour les pays affectés par des menaces sécuritaires transnationales complexes, des crises politiques et de gouvernance et des menaces climatiques avec leurs impacts sur la sécurité humaine et le développement durable et les partenaires au développement.

Elle a pour objectif principal de sensibiliser les fonctionnaires des gouvernements et les partenaires sur les nouvelles orientations de l’appui des Nations Unies dans la région. Cet évènement de haut niveau permettra également de fournir aux décideurs et aux autres partenaires des informations à jour sur le Plan de soutien et les autres activités à réaliser par les Nations Unies dans le cadre de l’appui apporté au Sahel et offrira une occasion sans précédent de s’impliquer tous ensemble dans la réflexion sur les perspectives économiques et sociales au Sahel.

Selon le Directeur du Bureau sous régional de la CEA pour l’Afrique de l’Ouest, Monsieur Dimitri Sanga, « À travers l’organisation de cet événement de haut niveau, nous souhaiterions obtenir l’engagement des dix pays membres du Sahel pour l’élaboration et la mise en œuvre de ce Plan de soutien des Nations Unies au Sahel ». 

L’événement de haut niveau sur  la stratégie intégrée des Nations Unies pour le Sahel et le Plan de soutien des Nations Unies au Sahel (2018-2022) : Intervention conjointe des Nations Unies pour renforcer la sécurité, la gouvernance et la résilience dans le Sahel (Burkina Faso, Cameroun, La Gambie, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Nigéria, Sénégal et Tchad) verra la participation des ministres des finances, de la planification économique et de l’industrie des pays du Sahel, les fonctionnaires des finances, de la planification économique et de l’industrie, les investisseurs, les partenaires au développement et les représentants de la société civile et du secteur privé.

Lu 224 fois Dernière modification le mercredi, 09 mai 2018 18:12

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.