lundi, 07 mai 2018 17:16

Corruption : Le Togo respecte la justice française

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Le Groupe Bolloré a investi 300 milliards de francs CFA dans la construction du 3è quai de Lomé Le Groupe Bolloré a investi 300 milliards de francs CFA dans la construction du 3è quai de Lomé

Depuis quelques jours, Vincent Bolloré est soupçonné de corruption d’agent public étranger, complicité d’abus de confiance et complicité de faux, mais n’a pas été placé sous contrôle judiciaire.

Pour la justice française, le groupe Bolloré a utilisé le groupe de communication Havas, alors filiale du groupe, pour faciliter l’accession au pouvoir de dirigeants africains et obtenir en contrepartie des concessions portuaires. Les juges s’intéressent en particulier aux conditions de reprise par le groupe Bolloré de la concession du terminal à conteneurs du port de Conakry, en Guinée, et de la gestion d’un terminal à conteneurs au port de Lomé, au Togo.

A Lomé, la capitale togolaise, le ministre de la fonction publique, Gilbert Bawara, a assuré que son pays était prêt à coopérer avec la justice française. « Un opérateur économique français est poursuivi par la justice de son pays. Nous respectons la justice française, nous sommes attachés à la présomption d’innocence. L’Etat togolais n’a aucun élément fiable du dossier qui est en cours en France », a-t-il dit au micro d'une radio privé de la capitale.

« Nous n’avons pas à prendre un engagement particulier, nous n’avons pas à donner une assurance quelconque parce que nous ne nous sentons pas concernés. Mais si dans la poursuite de la procédure judiciaire l’Etat togolais était requis pour fournir une information ou quelque élément que ce soit, soyez rassurés, nous le ferons volontiers, sans aucun problème », a-t-il ajouté.

La société française de Vincent Bolloré a investi 300 milliards de francs CFA (458 millions d’Euros) dans la construction du 3è quai de Lomé pour une durée de 30 ans.

L’objectif des autorités togolaises à la signature du contrat est de faire du Port Automne de Lomé (PAL) un port commercial international performant pouvant accueillir des navires porte-conteneurs de grande dimension et favoriser une activité de transbordement vers les plates formes voisines et les pays de l’Hinterland.

Par ailleurs, les objectifs du projet sont de permettre l’entrée de grands porte-conteneurs dans le port de Lomé et de transborder les conteneurs dans les pays de la sous-région, du centre et de sud-ouest par des navires de plus petite capacité (feeders) et d’atteindre dans une période de 2 à 3 ans un volume manutentionné de 400.000 à 500.000 EVP (équivalent vingt pieds) par an et à terme un volume manutentionné de 1.500.000 EVP.

« Les super-conteneurs venant d’Asie vont choisir le port de Lomé pour son tirant d’eau, sa rapidité de traitement, ses facilités de transbordement et pour sa position géographique qui permet de cibler les pays de l’Hinterland », selon Charles Gafan, Directeur général de la société Terminal du Groupe à Lomé.

Le PAL est une destination de préférence avec son quai de 450 m de long et ses 15 m de tirant d’eau.

Le Groupe Bolloré a annoncé novembre 2017, une hausse de 115% au troisième trimestre, à 5,18 milliards d’euros du chiffre d’affaires de ses activités au Togo grâce à l’intégration de Vivendi dans ses comptes.

Le groupe français a enregistré sur les neuf mois, son chiffre d’affaires augmenté de 66% en données publiées et de 4,9% en organique, à 12,2 milliards d’euros.

Selon le communiqué du groupe, l’activité de Bolloré au troisième trimestre 2017 est portée par la croissance de 10% de l’activité transport et logistique qui bénéficie de la hausse des taux de fret et des volumes, et des bonnes performances des terminaux portuaires. Mais aussi par la progression de 10% de l’activité logistique pétrolière consécutive à l’augmentation des prix des produits pétroliers. Deux divisions qui affichent respectivement 1,4 et 0,5 milliard de chiffre d’affaires sur le trimestre.

Lu 436 fois Dernière modification le lundi, 07 mai 2018 18:38

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.