samedi, 05 mai 2018 16:39

Médias :Le CONAPP et l’Université de Lomé avancent ensemble pour la professionnalisation de la presse au Togo

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
La formation reste avant tout nécessaire La formation reste avant tout nécessaire

Lorsque naissent dans les années 90 à la faveur de l’ouverture démocratique, les journalistes qui animaient les premiers journaux privés, étaient formés sur le tas et travaillaient surtout dans l’informel.

L’époque a changée et les réalités ont beaucoup évoluées. Au-delà de son traditionnel rôle d’informer et de divertir, la presse doit contribuer à l’élaboration du contexte dans lequel et à partir duquel se forme la pensée du citoyen. Et pour que la presse soit un élément de base, indispensable de toute activité de développement, la « formation reste avant tout  nécessaire ».

Le Conseil national des patrons de presse (CONAPP) et l’Université de Lomé l’ont bien compris et veulent avancer main dans la main. Les deux (2) parties ont signé vendredi à Lomé une convention sur le développement d’une synergie d’actions à travers les projets concertés au bénéfice des journalistes et du monde universitaire, histoire d’améliorer la qualité de la presse togolaise.

Cette convention entre le CONAPP et l’Université de Lomé permettra d’accompagner dans une relation gagnant-gagnant non seulement les patrons de presse mais aussi et surtout les journalistes dans leur ensemble pour l’amélioration du travail combien « difficile » et « louable » que ces derniers abattent au jour le jour pour le bonheur des populations et les étudiants de l’Institut des sciences de l’information, de la communication et des arts (ISICA) dans les notions fondamentales de Droit, la sociologie, l’économie et dans plusieurs domaines que les deux (2) parties jugeront « nécessaires ».

« On ne finit jamais d’apprendre. C’est très important que les journalistes soient outillés et bien formés pour être des bons professionnels comme l’exige le métier. Cette professionnalisation, nous l’avons inscrit dans notre agenda pendant ces quatre dernières années. La signature de ce matin revêt un acte important dans le chapitre de la professionnalisation. Il s’agit de créer un cadre donnant accès à des formations. L’idée au départ était d’outiller les journalistes volontaires envoyés par leur rédaction sur des notions fondamentales de Droit. Mais après discussions avec la présidence de l’Université de Lomé, nous avons décidé d’élargir cette formation à d’autres matières notamment l’économie, la sociologie…pour permettre aux journalistes d’acquérir un large éventail de choix et de compétence », a déclaré le Président du CONAPP, Jean-Paul Agbo-Ahoueleté.

L’une des raisons pour lesquelles l’Université de Lomé présidée par le professeur Dodzi Kokoroko a accepté volontiers signer ce partenariat est la formation à la carte, des ateliers, séminaires partagés et qui permettront aux journalistes de se faire face aux non-dits des réalités universitaires.

« Il y a quelques semaines, la presse a mordu le train de la dignité, de l’objectivité et de la compétence à travers des attaques ridicules et inutiles. Ce qui me semble intéressant à travers ce partenariat, c’est ce que vous devenez les ambassadeurs des Universités publiques du Togo. Nul n’a le monopole du savoir et nous avons beaucoup à apprendre de la», a indiqué M. Kokoroko.

Cette rencontre a également servi de cadre à la remise de matériels musicaux et des produits pharmaceutiques au Centre des œuvres universitaires de Lomé (COUL) et de matériels didactiques à la bibliothèque de l’Université de Lomé d’une valeur de 15 millions de francs CFA.

Lu 261 fois Dernière modification le samedi, 05 mai 2018 17:17

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.