mercredi, 02 mai 2018 15:20

L’ANC s’offusque contre les propos du Chef de l’Etat

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Jean-Pierre Fabre, président national de l'ANC Jean-Pierre Fabre, président national de l'ANC

Le contenu de la dernière adresse à la nation du Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, le 27 avril dernier, n’est pas du goût de l’ANC. Dans une note, mardi, le parti dirigé par Jean-Pierre Fabre se dit surprise par ce discours.

L’ANC juge que le discours du Chef de l’Etat est truffé « d’inexactitudes et de contradictions qui en font un déni de réalité, un acte de provocation et une offense aux populations ». L’annonce des prochaines élections par le Chef de l’Etat révolte l’ANC. Le parti ne comprend pas pourquoi il faut parler d’élection alors qu’un dialogue est en cours. « Le Chef de l’Etat ne peut se proclamer favorable à la poursuite du dialogue en cours et, dans le même temps, prétendre vouloir tenir les délais électoraux légaux. Car, sa participation au dialogue lui interdit, de jure et de facto, de se préoccuper de questions électorales, notamment des délais électoraux, qui relèvent, désormais, de l’agenda du dialogue », s’explique-t-il. L’ANC pense aussi que ce discours devait faire mention de mesures qu’elle juge néfastes. « Le Chef de l’Etat devrait faire amende honorable et reconnaître la réalité des mesures liberticides d’interdiction des manifestations publiques, systématiquement et sauvagement réprimées, avec des morts, des blessés graves et de nombreuses arrestations arbitraires. Faure Gnassingbé ne doit pas non plus feindre d’ignorer que les responsables de l’opposition avec les lesquels il est sensé dialoguer, sont régulièrement la cible des forces de répression, qui les pourchassent ou les assiègent en leur tirant dessus », lit-on.

Notons que dans son discours le 27 avril, Faure Gnassingbé avait rendu hommage aux pères de l'indépendance du Togo et à tous les togolais qui œuvrent pour le développement socioéconomique culturel, politique du pays. Il a aussi procédé à des annonces dont l’installation des maisons des justice et le respect du calendrier électoral.

Lu 365 fois Dernière modification le mercredi, 02 mai 2018 17:26

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.