mardi, 24 avril 2018 22:03

Economie : Malgré les performances de l’année 2017 du Groupe Ecobank, les actionnaires sont privés des dividendes

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Groupe Ecobank: les résultats de la société s’élèvent à 182 millions de dollars Groupe Ecobank: les résultats de la société s’élèvent à 182 millions de dollars

Au siège d’Ecobank Transnational Incorporated (ETI) à Lomé (Togo) s’est tenue la 30ème  assemblée générale ordinaire ce 24 avril 2018 dans un contexte des résultats très encourageants en 2017. En mars 2018, le groupe Ecobank annonce avoir enregistré un bénéfice consolidé de 229 millions de dollars au terme de l’exercice 2017, soit une progression de 3,42% sur un an, mettant ainsi en confiance ses actionnaires de plus en plus inquiets des derniers résultats.

Le groupe ETI a approuvée, sans réserve, les comptes de la société, pour l'exercice clos au 31 décembre 2017. Elle a donné quitus aux administrateurs et aux commissionnaires aux comptes, pour tous les actes accomplis par eux dans le cadre des activités de la société, au cours de cet exercice.

Depuis trois ans, (ETI) a connu des périodes de disette de performance financière. La banque est passée d’une situation déficitaire en 2016 à un retour de bénéfices en 2017. Le résultat net est de 182 millions de dollars avec une réduction du coefficient d’exploitation et des effectifs à 15 930 (dont 44% de femmes) et fermé de nombreuses agences dont 75 au Nigeria. Ces réajustements doivent encore faire progresser et améliorer les ratios de rentabilité de la banque.

 Au terme de l'année 2017, le groupe Ecobank affiche un bénéfice de 182 millions de dollars, contre une perte de 39 millions de dollars en 2016.

« ETI a adopté en 2017, un nouveau traitement comptable, la méthode de mise en équivalence ce qui a permis d'enregistrer les bénéfices net non dsitribuables de ses filiales, en fonction de son pourcentage de contrôle », a indiqué Emmanuel IKAZOBOH, le président du groupe ETI;

Les états financiers consolidés présentent un bénéfice net, part du groupe, de 179 millions de dollars et un résultat dilué par action de 0,01 dollar, par rapport à une perte attribuable de 250 millions de dollars et une perte diluée par action de 0,01 dollars en 2016.

Malgré ces performances, les dividendes ne pouvaient pas être payés; Selon Emmanuel IKAZOBOH, plusieurs facteurs les ont contraints à ne pas verser de dividendes. « Nous travaillons sans relâche à la situation financière du groupe EcoBank, afin de permettre, à l'avenir, la distribution de dividendes durables et croissants », a-t-il expliqué.

Les dirigeants d’ETI comptent sur le digital avec la maîtrise des systèmes d’information pour gérer les 4 millions d’utilisateurs de son application à la veille des assemblées générales et d’un volume de transfert de 1 milliard de dollars, la petite appli est de facto l’espoir. 

« En 2018 et au-delà, nous mettrons l’accent sur un point : l’exécution opérationnelle implacable. Nous mettrons toutes nos ressources à l’appui de nos efforts pour mieux servir nos clients, gérer nos activités plus efficacement et générer des rendements qui atteignent et dépassent le coût des capitaux propres », explique, le Directeur général du groupe Ecobank Ade Ayeyemi.

Lu 368 fois Dernière modification le mercredi, 25 avril 2018 14:42

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.