lundi, 23 avril 2018 22:06

Economie : Du professionnalisme dans les Systèmes Financiers Décentralisés

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Les contrôles des SFD font relever des constats négatifs dans la gestion Les contrôles des SFD font relever des constats négatifs dans la gestion

Les responsables des Systèmes financiers décentralisés (SFD) d’une vingtaine d’institution qui affichent une insuffisance dans la mise en œuvre des recommandations issues des inspections de la Cellule d’appui et de suivi des institutions mutualistes ou coopératives d’épargne et de crédit (CAS-IMEC) ont débuté ce lundi à Lomé, une formation sur la « gouvernance au sein des SFD » à l’initiative de la Direction de la promotion de la finance inclusive (DPFI).

Il s’agit de corriger les insuffisances constatées au niveau de la gouvernance de ces institutions dont la mission est de rapprocher le microcrédit des groupes vulnérables et permettre aux acteurs de rendre les services financiers de qualité aux populations togolaises.

Durant trois (3) jours, il sera question de renforcer les capacités du Conseil d’administration, du comité de surveillance ainsi que de la direction générale des SFD sur leur rôle dans la gestion de leur institution en se focalisant sur les manquements relevés par les inspections de la CAS-IMEC, organe de contrôle du secteur.

La gouvernance au sein des SFD désigne l’ensemble des règles et des processus collectifs, formalisés ou non, par lequel les acteurs des SFD participent à la décision et à la mise en œuvre des actions visant le bonheur et l’épanouissement individuel et collectif de leurs adhérents.

« Les contrôles des SFD font relever des constats négatifs dans la gestion qu’ils sont tenus de corriger d’où la nécessité de les aider à développer une gestion optimale des affaires, et à se hisser au professionnalisme », a déclaré Bayo Litaba-Kassou, Coordonateur de la CAS-IMEC et formateur.

A en croire le Directeur de la promotion de la finance inclusive, Komlan Folitsè Gati, le Secrétariat d’Etat à la Présidence de la République, chargé de l’inclusion financière et du secteur informel s’est engagé à accompagner le secteur des micro-finances pour faire établir des institutions fortes et professionnelles capables de rendre service à la population.

A titre de rappel, le ministère en charge des finances, autorité de tutelle des SFD procède par la CAS-IMEC à l’inspection des SFD sur le plan de la gouvernance, réglementaire, de la comptabilité, de la gestion, du contrôle interne et de la sécurité.

La formation va s’étendre dans les prochains jours aux SFD de l’intérieur du pays.

Lu 301 fois Dernière modification le lundi, 23 avril 2018 22:09

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.