lundi, 16 avril 2018 16:51

Santé : L’OMS procède à l’évaluation du Règlement Sanitaire International du Togo

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), il est enregistré plus de 100 situations d’urgence de santé publique chaque année. 47 pays d’intervention de l’OMS en Afrique sont affectés par les épidémies.

Le souvenir douloureux de la dernière épidémie de la maladie à virus Ebola qui a ravagé l’Afrique de l’Ouest en 2014 et 2015 reste encore dans les mémoires : plus de 28 000 personnes ont été touchées dont plus de 11 000 décès, soit plus que la somme cumulée de tous les cas enregistrés depuis la découverte du virus en 1976.

Malheureusement, de nombreux pays n’ont pas encore acquis à ce jour les huit principales capacités du Règlement Sanitaire International (RSI) qui est la pierre angulaire de la sécurité sanitaire internationale et doit s’inscrire dans un processus continu de renforcement des systèmes de santé. Le RSI est conçu pour assurer et améliorer les capacités de tous les Etats parties pour prévenir, détecter, alerter, et répondre aux menaces pour la santé publique.  

Renforcer la mise en œuvre du RSI des Etats, pour l’OMS, devient primordiale, afin de mettre en place un cadre de responsabilité ainsi qu’un mécanisme clair et d’évaluation qui permettra d’avoir des informations fiables sur les capacités d’action des Etats. Il est recommandé, à cet effet, le processus d’évaluation externe conjointe pour y répondre.

« L’évaluation externe conjointe permet aux pays d’identifier les insuffisances les plus importantes au sein de leurs systèmes de santé humaine et animale, afin de prioriser les possibilités d’amélioration de la préparation et de riposte aux évènements sanitaires et de collaborer avec les donateurs et partenaires actuels et potentiels pour cibler efficacement les ressources », a expliqué

Le Togo, en adhérant au RSI en 2017, n’est pas à l’abri des épidémies. La même année, plusieurs régions du Togo ont connu une forte épidémie de méningite et deux cas de fièvre de Lassa, également, Lomé et sa banlieue victimes d’une épidémie de « dengue ».

L’auto-évaluation du Togo par les experts nationaux et internationaux indépendants durant 5 jours et consistera à examiner 19 thématiques, qui composent les domaines suivants ; la prévention et la réduction de la probabilité d’épidémie et d’autres évènements et risques de santé publique, la détection précoce de signes inhabituels liés à la santé, la riposte multisectorielle rapide et efficace, y compris par la mobilisation internationale.

« Le gouvernement accepte l’évaluation afin d’en préciser les acquis mais surtout les faiblesses et s’attellera à mettre en œuvre les propositions et les recommandations issues des travaux », a indiqué, Prof. Moustafa Mijiyawa, Ministre de la santé et de la protection sociale.

Lu 244 fois

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.