vendredi, 13 avril 2018 20:59

Santé : Du 13 au 25 avril, mobilisons-nous contre les vers intestinaux, les schistosomiases et l’onchocercose au Togo

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Seront administrés aux bénéficiaires, de l’albendazole, le praziquantel et l’ivermectine Seront administrés aux bénéficiaires, de l’albendazole, le praziquantel et l’ivermectine

A Hahotoe (45km de Lomé), préfecture de vo a été lancée l’édition 2018 de la campagne nationale de traitement de masse contre les maladies tropicales négligées notamment les vers intestinaux, les schistosomiases et l’onchocercose.

Cette campagne s’étend du 13 au 25 avril sur toute l’étendue du territoire togolais sauf Lomé commune.

Pour le ministère de la Santé et de la Protection Sociale (MSPS), le souci majeur de cette campagne est de permettre la distribution aux enfants de 5 ans et plus, des produits contre les maladies tropicales négligées.

Seront administrés aux bénéficiaires, de l’albendazole, le praziquantel et l’ivermectine. La campagne de porte à porte se fera par les agents communautaires.

« Le gouvernement en lançant la campagne souhaite mettre un terme à la transmission de ces maladies et à leur élimination au Togo. Les populations sont massivement invitées à faire le déplacement pour le succès de la campagne», a indiqué le Secrétaire Général du ministère en charge de la Santé, Dr Sossinou Awoussi.

« Il est important qu’au-delà de cette campagne, les populations prennent soin des literies, des toilettes, des chambres, des espaces réservés aux enfants, de s’assurer que les enfants lavent bien les mains avant de manger. Aussi faut-il prendre toutes les précautions d’assurer l’hygiène, la propriété requise des lieux d’élevage surtout les porcs source des maladies intestinales et de l’épilepsie », a conseillé Dr Sossinou Awoussi.

Quant au Représentant de Health and Development International (HDI) au Togo, Prof. KASSANKOGNO Yao, il a exhorté les autorités administratives, politiques, traditionnelles à mettre la main à la pâte pour mobiliser et sensibiliser les populations afin que la campagne connaisse une réussite parfaite.

Une enquête d’impact a été menée en 2015 au Togo et a démontré une baisse significative des prévalences des maladies tropicales négligées.

La campagne bénéficie de l’appui financier et technique de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), de Health and Development International (HDI), de l’UNICIEF…

Lu 334 fois Dernière modification le vendredi, 13 avril 2018 21:52

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.