lundi, 09 avril 2018 19:29

Le SYNPHOT appelle de nouveau à la grève

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Du 10 au 14 avril, les praticiens hospitaliers seront de nouveau en grève. Outre leurs revendications, ils portent, cette fois, celles d’autres travailleurs réunis dans le STT.

Les agents de santé, réunis au sein du Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT), seront de nouveau en grève à compter de mardi. C’est la décision qu’ils ont prise lundi au terme de leur assemblée générale.

Pour la nouvelle cessation de travail, ce ne sont plus seulement l’équipement des blocs opératoires, le renforcement de l’effectif du personnel de santé, le statut particulier de leur fonction ou encore  l’intégration des neuf agents qui seraient arbitrairement licenciés au Centre médico-social de Bè Kpota  que réclament les agents de santé. Ils mettent aussi en avant les demandes d’autres travailleurs.

« Notre assemblée générale de ce jour a été particulière  parce qu’elle a enregistré la présence des enseignants et nous a permis de reprendre les principales revendications de notre centrale syndicale, la STT », indique Kokou Anoumou, membre du bureau national du Synphot.

 Le SYNPHOT  demande la libération des enseignants arrêtés et déposés en prison dans le cadre des manifestations liées à leur profession. Ils reprennent aussi à cœur les revendications des greffiers et des agents du ministère de la fonction publique.

Lu 274 fois

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.