jeudi, 29 mars 2018 18:46

Fonds de Solidarité Africain : Des performances majeures de l’ordre de plus de 3 milliards FCFA

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Fonds de Solidarité Africain a tenu ce jeudi dans la capitale togolaise sa XVIIIème Session Ordinaire du Conseil d’Administration pour arrêter les comptes de l’exercice clos au 31 décembre 2017.

Le Fonds de Solidarité Africain permet ainsi, aux entreprises tant publiques que privées ainsi qu’aux institutions de micro-finance de ses Etats membres, d’accéder au crédit bancaire et/ou de lever l’épargne sur les marchés financiers, pour financer des projets d’investissement et des activités génératrices de revenus qui concourent au développement économique et à la prospérité sociale des pays membres (14 pays d’Afrique de l’Ouest et Centrale).

L’Institution dans la mise en œuvre de son Plan de Développement Stratégique à Moyen Terme (PDSMT) 2016 – 2020 dénommé « EXPANSION 2020 » a été marquée par des performances majeures.

De ces performances, le Conseil d’Administration note que la notation financière du Fonds positionne l’Institution parmi les plus crédibles et les plus stables du Continent. Le WEST AFRICA RATING AGENCY (WARA) l’a également noté AA+ avec une perspective stable, sur une échelle de 20 crans, allant de CC/C à AAA, la notation du FSA étant juste d’un cran en dessous de la notation maximale. Les différentes sollicitations à travers les requêtes d’intervention et la signature des conventions et accords de partenariat sont le résultat du nouvel élan amorcé par le FSA dans sa mission de développement des économies de nos Etats et dans la lutte contre la pauvreté.

Autre succès remarquable, l’exercice 2017 s’est soldé par un résultat bénéficiaire provisoire de 3 250 611 801 francs CFA, la 3ème année consécutive d’exercice bénéficiaire, soit une augmentation de 6,40% par rapport à l’exercice 2016. Le résultat financier a connu une croissance de près de 40% par rapport à l’exercice 2016 et résulte essentiellement des revenus tirés des dépôts à terme constitués auprès des banques partenaires dont le stock au 31 décembre 2017 se chiffre à plus de 17 milliards de francs CFA. Pour ce qui est de l’excédent brut d’exploitation qui est le résultat de l’activité opérationnelle, prenant en compte les différentes charges structurelles, il est en augmentation de 35% par rapport à l’exercice 2016. Il est consécutif à l’accroissement du portefeuille des opérations conjugué avec la maîtrise des frais généraux.

Au 31 décembre 2017, le montant total des interventions du Fonds en garantie des financements se chiffre à plus de 378 milliards de francs CFA. Ce montant a permis de mobiliser des ressources de plus de 761 milliards de francs CFA. Au titre de la bonification, le Fonds de Solidarité Africain a décaissé au profit de ses Etats membres en allègements des intérêts dus au titre de leurs prêts auprès de leurs différents bailleurs, une somme de plus de 14 milliards de francs CFA, ce qui a permis de mobiliser des financements de l’ordre de 287 milliards de francs CFA.

Quant au refinancement pour l’allongement de la durée des prêts, le FSA a procédé à des décaissements à hauteur de 5 milliards de francs CFA, permettant d’appuyer les entreprises privées à faire face à leurs échéances bancaires et éviter ainsi la déchéance du terme de ces prêts par les banques. Ces décaissements ont permis de maintenir sains des crédits pour un montant d’environ 30 milliards de francs CFA.

Lu 337 fois Dernière modification le jeudi, 29 mars 2018 18:49

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.