mardi, 27 mars 2018 21:35

Finances : Le togolais Dr Edoh Kossi AMENOUNVE, désigné Président du « AfricaFinLab »

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Le laboratoire sera un creuset des nouvelles idées et des nouveaux talents Le laboratoire sera un creuset des nouvelles idées et des nouveaux talents

Le togolais Dr Edoh Kossi AMENOUNVE, Directeur Général de la BRVM, a été désigné Président du Laboratoire de la Finance Africaine « AfricaFinLab » à Abidjan au Siège de la BRVM.

L’AfricaFinLab étant un laboratoire d’idées, de soutien et de promotion de la finance en Afrique, au service des acteurs publics et privés, a pour objectif d’intervenir sur les leviers, qui transforment la finance africaine en s’appuyant, notamment sur les échanges et la coopération internationale.

L’AfricaFinlab vise, également, à accompagner les acteurs de la finance africaine dans la nouvelle ère de la finance mondiale, qui est une finance plus directe, digitale, innovante et fortement consommatrice de compétences et de talents.

L’initiative s’inscrit dans un contexte africain de nécessaire mobilisation des financements massifs, estimés par la CNUCED entre 600 Md$ à 1200 Md€ par an, pour financer la croissance économique, la diversification des économies africaines, la modernisation des infrastructures de base, etc.

On assiste en parallèle, au niveau mondial à la transformation de l’industrie financière dans son ensemble, avec l’émergence d’unenouvelle finance disruptive, qui ouvre de nouvelles opportunités à la finance africaine, d’autant plus que le continent semble l’intégrer rapidement.

M. Edoh Kossi AMENOUNVE, Directeur général de la BRVM et du DC/BR a déclaré: « la BRVM est heureuse d’accompagner le développement de la finance en Afrique, comme principal levier de la transformation du continent. Le laboratoire sera un creuset des nouvelles idées et des nouveaux talents qui construiront l’Afrique financière de demain ».

Arnaud de Bresson, Directeur général de Paris EUROPLACE a souligné : « La mise en place de l’AfricaFinLab, outil fédérateur d’acteurs de la finance africaine, française et européenne, témoigne de notre volonté commune de relever les défis de la finance moderne, qui sont la nécessaire mobilisation de nouveaux canaux de financement pour accompagner la croissance économique ; le développement d’écosystèmes favorables à la finance digitale et le développement d’expertises et de savoir-faire dans les nouveaux domaines de la finance.

Cette initiative a également pour but de renforcer la coopération entre les places financières française et africaines en matière de développement des marchés financiers ».

Lu 256 fois Dernière modification le mardi, 27 mars 2018 21:59

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.