La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a publié les résultats des comptes extérieurs du Togo au titre de l’année 2015 le jeudi 18 mai 2017 à Lomé.

BCEAO

Cette rencontre qui a regroupé les acteurs économiques du Togo sous la houlette de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), a permis de plancher sur le commerce extérieur dans les pays de l’UEMOA: Evolution et perspectives.

La balance des paiements du Togo a enregistré en 2015 un excédent de 114 995 millions contre un déficit de 76 490 millions en 2014. Cette évolution résulte d’un endettement net de 235 317 millions du compte financier et d’une hausse de 1856 millions de l’excédent du compte capital, atténué par la dégradation de 46 190 millions du déficit courant.

Les échanges avec l’extérieur se sont soldés en 2015 par un besoin de financement de 131 171 millions, couverts par les opérations financières. Le compte financier a enregistré des entrées nettes de capitaux à hauteur de 225 472 millions, contre des sorties nettes 9845 millions en 2014 en ligne avec l’évolution des investissements directs et de portefeuille.

Suite aux analyses et discussion faites, Il ressort que les échanges du Togo avec l’extérieur se sont soldés en 2015 par modification du compte courant du Togo.

Selon  M. Kossi TENOU, directeur national de la BCEAO-Togo, les causes de ce déficit peuvent s’expliquer par le fait qu’en 2015 comme en 2016, il y a eu des importations massives des biens d’équipements tandis que les exportations des biens en quantité ont baissé.

Des recommandations ont été formulées à l’endroit des autorités nationales entre autres : la poursuite des programmes et projets d’aménagement et de réhabilitation des terres agricoles, l’amélioration de la production des cultures de rentes comme le café et le cacao, la poursuite du renouvellement des outils de production dans les industries manufacturières et extractives et la poursuite de la promotion touristique, et des efforts de mobilisation des ressources extérieures.