Agriculture

Renforcement de la filière de soja au Togo : 2 ans après!

Renforcement de la filière de soja au Togo : 2 ans après!

26 janvier 2017
La filière soja a été identifiée par le gouvernement comme meilleure opportunités en termes de revenus par les acteurs de la chaine de valeur et un fort potentiel à l’exportation…
L’ère de l’agro-industrie : Une usine de soja et d’arachide s’implante à Kparatao

L’ère de l’agro-industrie : Une usine de soja et d’arachide s’implante à Kparatao

23 janvier 2017
L’agriculture togolaise occupe 70% de la population et contribue à 40% du PIB mais souffre de problèmes de transformation de ses produits de base.
La foire du Soja s’ouvre à Kara

La foire du Soja s’ouvre à Kara

9 décembre 2016
Le secteur agricole togolais qui tend à devenir le moteur du développement économique emploie 40,7% de la population active dont 25.000 dans la filière du Soja.
36e journée mondiale de l’alimentation (JMA) et 20e opération TELEFOOD

36e journée mondiale de l’alimentation (JMA) et 20e opération TELEFOOD

25 octobre 2016
Adapter l’agriculture et l’alimentation au changement climatique pour une génération faim zéro a l’horizon 2030. L’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO)  a célébré ce 25 octobre 2016…
Les acteurs de la filière Soja se forment

Les acteurs de la filière Soja se forment

19 octobre 2016
Le ministère du commerce, ce l’industrie, de la promotion du secteur privé et du tourisme avec l’appui financier du Secrétariat de Mise en Œuvre du Cadre Intégré Renforcé (SMOCIR) organise…

L’Agence Nationale du Volontariat au Togo (ANVT) et le Centre National de Promotion de Volontariat (CNPV) du Mali ont, dans le cadre du développement du volontariat international de réciprocité, signé un accord de partenariat pour l’échange de volontaires

 

L’Agence Nationale du Volontariat au Togo (ANVT) et le Centre National de Promotion de Volontariat (CNPV) du Mali ont, dans le cadre du développement du volontariat international de réciprocité, signé un accord de partenariat pour l’échange de volontaires nationaux entre le Togo et le Mali sur des missions de développement conformément aux recommandations de l’atelier coopératif des acteurs engagés dans la dynamique du volontariat international de réciprocité de Lomé 2016.

Dans le cadre de la mise en œuvre de cet accord, l’ANVT, le CNPV, en partenariat avec France Volontaires, lancent le recrutement de 4 volontaires nationaux sur quatre missions auprès de l’ONG Entraide Féminine pour le Développement Intellectuel de la Femme Malienne (ADEFIM), une structure d’accueil malienne. Il s’agit de :

  • Intitulé de la mission 1 : Appui à la mise en place d’une base de données au sein de l’ADEFIM. Formation et/ou expérience professionnelle souhaitée : Le/la volontaire doit avoir des connaissances du logiciel ACCES et EXCEL et de notions en statistiques descriptives ;

  • Intitulé de la mission 2 : Appui à l’amélioration des outils et méthodes de communication et de sensibilisation des décideurs et communautés à la base. Formation et/ou expérience professionnelle souhaitée : Le/la volontaire doit être titulaire d’un Master en Communication marketing et/ou en multimédia ;

  • Intitulé de la mission 3 : Appui à la mise en place d’un manuel de procédures comptables et financières. Formation et/ou expérience professionnelle souhaitée : Le/la volontaire doit être titulaire d’un Master en économie, en gestion de projets ou en comptabilité, finance & administration ;

  • Intitulé de la mission 4 : Appui à la mobilisation de partenaires et à la recherche de financement. Formation et/ou expérience professionnelle souhaitée : Le/la volontaire doit être titulaire d’un Master en économie, en gestion de projets ou en finance & administration ou avoir de connaissance des réseaux et modalités liés à la recherche de financements.

Conditions générales
Les candidats à ce programme devront être des volontaires de nationalité togolaise, en mission au Togo. Ils devront en outre :

  • Avoir un âge compris entre 18 et 30 ans ;

  • Avoir fait l’objet d’un bon rapport d’évaluation ;

  • Etre engagé et motivé pour le volontariat international.

Expériences requise
Un minimum de 6 mois à 1 an d’expérience dans le volontariat national est exigé.
Profils des candidats                                              
Pour cette première phase, les candidats devront justifier au moins d’un niveau BAC+3 en communication, économie ou gestion de projets (avec de bonnes connaissances en mobilisation de ressources), informatique ou gestion de bases de données.
Aptitudes personnelles
Disposant de capacités d’adaptation rapide à un environnement multiculturel, les candidats doivent être motivés et avoir un sens élevé du relationnel et de la sociabilité. Ils doivent, en outre, être disponibles et s’engager à se mettre au service de l’ANVT dès leur retour de mission pour les actions de communication autour du projet.
Lieu d’affectation et autres commodités pertinentes la mission
Les volontaires travailleront avec les organisations de la société civile malienne à Bamako, avec d’éventuels déplacements à l’intérieur du pays.
Le (la) volontaire bénéficiera d’une allocation forfaitaire mensuelle versée par le CNPV et l’ANVT. De même, le déplacement Lomé-Bamako-Lomé, l’hébergement durant la mission seront assurés par le CNPV, l’ANVT et la structure d’accueil.
Durée de la mission
La durée de la mission est de 12 mois. Le volontaire suivra un stage de préparation à la mission au départ et un stage de relecture de la mission à l’arrivée de sa mission.
Date limite des dépôts de candidatures
Les candidats intéressés par cet avis sont priés d’envoyer leur dossier de candidature au plus grand tard le vendredi 28 avril 2017 à 17 heures GMT à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. en précisant en objet l’intitulé de la mission.
Dossier de candidatures

  • Un curriculum vitae actualisé,

  • Une lettre de motivation adressée au directeur général de l’Agence,

  • Une présentation succincte (1 page) du projet post-volontariat faisant ressortir la capitalisation et la valorisation que vous comptez faire de votre expérience de volontariat au Mali.

 
Pour toute information complémentaire, contacter :
Service Communication et Relations Publiques,
Agence nationale du volontariat au Togo
Tél : +228 90 01 20 34/90 36 26 24/22 25 57 07
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site web : www.togoanvt.org

Cheick Hadjibou Soumaré, président sortant de a Commission de l'UEMOA a été reçu mardi à Lomé par le Président de la République.
 
 
A quelques jours de céder son poste de président de la Commission de l'UEMOA à son successuer, Cheick Hadjibou Soumaré s'es entretenu ce 25 avril avec Faure Gnassingbé. Le but était de dire au revoir à ce dernier et le remercier pour son soutien. 
 
« Quand je venais d’arriver à la commission c’était le Président Faure Essozimna Gnassingbé qui était président de la conférence des Chefs d’Etats, donc c’est avec lui que j’ai fait ma première mandature. Nous avons beaucoup travaillé ensemble...C’est pourquoi j’ai tenu, avant de partir, à venir lui dire au revoir, surtout de le remercier pour le soutien qu’il m’a toujours apporté et, à travers lui aussi, remercier le peuple togolais», a indiqué M. Soumaré à sa sortie d'audience.
 
Après quatre ans passés à la tête de la Commission de l’Uemoa, Cheick Hadjibou Soumaré cèdera sa place à Abdallah Boureima, ancien ministre nigérien de l‘Économie et des Finances, élu à l’unanimité à l’occasion du dernier sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l'UEMOA.

Selon un communiqué de la Direction de la communication du gouvernement dont la rédaction horizon news a la copie, le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Komi Selom KLASSOU a échangé ce matin à la Primature avec Madame Cécile Jodogne, Secrétaire d’État bruxelloise en charge du Commerce extérieur, arrivée la veille à Lomé à la tête d’une forte délégation composée d’une trentaine d’entrepreneurs belges en mission économique multisectorielle au Togo.

belgiques

 

Dans deux ans, le Togo disposera de son port de pêche à Gbétsogbé qui pourra accueillir 300 pirogues.

agri

A l’occasion de sa présidence du Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) pour le mois d’avril 2017, la République togolaise a organisé, le 25 avril à Addis Abeba, une session ministérielle dudit conseil autour du thème : « la Sécurité et la Sûreté maritimes et le Développement », à travers deux sujets majeurs :

dussey