Le président Faure Gnassingbé a échangé lundi Shirley Ayorkor Botchway, la nouvelle ministre des affaires étrangères ghanéenne.

shirley

« Dès sa prise de fonction et compte tenu des relations très étroites entre nos deux pays, le président Nana Akufo-Addo a tenu à exprimer combien, le Ghana espère continuer, consolider et améliorer ses rapports avec le Togo », peut-on lire dans la déclaration de Shirley Ayorkor à la sortie de son entretien avec le président togolais.

Accra entend notamment renforcer sa coopération frontalière avec l’ouverture prochaine du poste juxtaposé de Noépé, parfaite illustration de l’intégration régionale.

Financé par l’Union européenne à hauteur de 7 milliards de Fcfa, le poste de Noépé facilitera les formalités douanières et commerciales entre les deux pays.

Ce même lundi, le député français François Loncle, membre du groupe d’amitié France-Togo à l’Assemblée, a été reçu lundi par le président Faure Gnassingbé.

« Je me réjouis des efforts et des différentes initiatives du chef de l’Etat qui démontrent le rôle de plus en plus important que joue le Togo », a déclaré l’élu (socialiste) de l’Eure.

Il faisait référence au Forum économique Togo-Allemagne organisé et à la tenue au mois d’octobre du Sommet Afrique-Israël.

Ce mercredi est annoncé l’arrivée à Lomé du vice-président de la Banque Mondiale pour l’Afrique, Makhtar Diop.